En naviguant sur ce site vous acceptez que nous utilisions des cookies pour mesurer notre audience, vous proposer des fonctionnalités sociales, des contenus et publicités éventuellement personnalisés.

Actualités

A partir du 1er avril 2018, je vous recevrai au 111 rue Talma, à Vitry-sur-Seine.

Jean-Philippe Dietemann, psychothérapeute à Vitry-sur-Seine (94)

Quelques explications sur les différents psy

Dérivé du grec « psyché » (l'âme, le souffle, l'esprit) et « logos » (la parole), la psychologie est à la fois une science et une pratique, dont l'objectif est la compréhension du psychisme en termes de processus et de structure.

En France, l'usage du titre de psychologue, accompagné ou non d'un qualificatif, est protégé et défini par la loi n°85-772 du 25 juillet 1985 publiée au Journal officiel du 26 juillet 1985.

Psychologue Clinicien

Un psychologue est un professionnel de la psychologie, titulaire a minima d’un master professionnel (DESS) en psychologie clinique et psychopathologie. Cette formation universitaire spécifique allie enseignement théorique et enseignement pratique.

Suivi par un superviseur en début de carrière, le psychologue consacre généralement par la suite une partie de son temps de travail à la formation continue.

Afin de protéger les usagers, les psychologues sont, à l’instar des professionnels de santé, enregistrés auprès de l'ARS (Agence Régionale de Santé), au sein du répertoire Adeli et identifiés par un numéro du même nom.
Au cours de son cursus, le psychologue se spécialise dans un champ particulier de la psychologie. Les qualificatifs qui encadrent le titre de « psychologue » (psychologue clinicien, neuropsychologue, psychologue du développement, psychologue cognitiviste, psychologue comportementaliste, etc.) précisent le champ d’exercice du psychologue et/ou ses orientations théoriques.

La psychanalyse a une place centrale dans la formation théorique et méthodologique du psychologue clinicien.

Psychothérapeute

L’article 52 de la loi n° 2004-806 du 9 août 2004 modifiée relative à la politique de santé publique réglemente l’usage du titre de psychothérapeute et impose l’inscription des professionnels au registre national des psychothérapeutes. 

Le décret du 20 mai 2010 relatif à l’usage du titre de psychothérapeute modifié par le décret du 7 mai 2012 en précise les modalités.
 
Nécessité d’une formation en psychopathologie clinique (arrêté du 8 juin 2010).

L’inscription sur le registre des psychothérapeutes est subordonnée à la validation d’une formation en psychopathologie clinique.

L’accès à cette formation est réservé aux titulaires :
  • d’un diplôme de niveau doctorat donnant le droit d’exercer la médecine en France,
  • d’un diplôme de niveau master dont la spécialité ou la mention est la psychologie ou la psychanalyse.

Psychanalyste

Le psychanalyste est un professionnel ayant fait l’expérience d’une psychanalyse et suivi une formation théorique dispensée par une école reconnue.

Comme le rappelle l’étymologie du mot – issu du grec « psyché » et « analysis » –, la visée première de la psychanalyse est une analyse de la psychée.

Elle est fondée sur l’exploration de l’inconscient à l’aide de l’association libre et au travers de la relation transférentielle établie avec le psychanalyste. « La guérison vient de surcroît » disait Lacan, soulignant le caractère second (voire consécutif) de la thérapeutique.
 
De nombreux psychologues cliniciens, s’ils ne se déclarent pas psychanalystes, fondent leur pratique clinique en empruntant largement au répertoire théorique et méthodologique de la psychanalyse.

Psychiatre

Le psychiatre est un médecin spécialisé dans le diagnostic et le traitement médicamenteux des troubles psychiatriques.

Il n’est pas rare que psychiatre et psychologue travaillent en complémentarité dans certaines prises en charge.